La Voix

J’accompagne les personnes qui souhaitent explorer leur voix, à travers un travail corporel et vibratoire.
Découvrir sa voix, ressentir les vibrations du son, travailler le souffle, prendre le temps de respirer…
Se positionner dans son axe, entre Ciel et Terre, la plante des pieds ancrée dans le sol, le corps souple et ouvert à la circulation du souffle qui porte le son vers l’extérieur…

Etre Son,
tout simplement,
dans le plaisir et la simplicité.

Les cours ont lieu
15 rue Carl Weber à Valence

Me contacter
acd@accompagner-autrement.org

« Vous qui faites profession de parler, professeurs, acteurs, avocats, toutes sortes de rhéteurs, vous dont le métier quotidien passe par le chant, qui devez porter votre voix hors du corps pour en remplir un espace jusqu’au mur du fond et qui avez à soulever une colonne vibrante au dessus de la gorge comme un tourbillon de feu, sonorités intenses et inflexions exquises, sachez que tout vient de l’assise, de l’assiette, de la tenue à la terre, de la sustentation, de la prise animale du sol par la plante des pieds, de l’accrochage solide à de longues racines par les orteils, que je ne sais quelle source brûlante vient de je ne sais quel courant chthonien et que tout monte le long des colonnes musculaires des jambes, des cuisses, des fesses et de l’abdomen, que cette voix qui crie ou qui dit, qui signifie, doit son inspiration profonde à cette fondation, et que vous ressemblez ce jour, ce soir ou cette nuit à l’antique Pythie qui ne pouvait dire ou signifier qu’au-dessus des vapeurs émanées du ventre de la terre, vous pouvez les capter avec les membres inférieurs : la voix vole si les ailes du verbe vous poussent aux chevilles ; vous reconnaîtrez que vous pouvez parler, chanter, incarner le verbe dans votre corps au bonheur des genoux et des métatarses. La musique, le sens, comme l’extase sont issus de ces ressorts. La voix volante vient de la terre, par le corps-volcan. L’âme vente de plain-pied. »
Michel Serres, Les cinq sens, p. 350, éd. Grasset, 1985.